La torche

La pointe de La Torche

Au cœur du pays bigouden, la pointe de La Torche est une presqu’île naturelle impressionnante. Au printemps, la pointe est recouverte de tulipes multicolores. La pointe de la Torche ou Beg an Dorchenn, en breton, signifie « la pointe de la butte ». S’avançant dans la mer, La torche est un éperon rocheux, une terre sauvage qui délimite au sud la baie d’Audierne. Un site du bout du monde, abrupt mais tellement beau. L’éperon rocheux de la Torche est un spot connu des surfeurs et funboardeurs. Les vagues et le vent y sont toujours au rendez-vous. Le site est aussi connu des randonneurs ! Mettez vos chaussures et faites le tour de la pointe. Le sentier offre un panorama saisissant sur toute la baie. Vous passerez devant différents sites mégalithiques dont un tumulus surmonté d’un dolmen à couloir et d’une allée couverte. Profitez de votre passage à La Torche pour découvrir la baie d’Audierne. Longue de plusieurs kilomètres, c’est un milieu protégé. Un havre de paix pour les oiseaux, qui constitue l’une des premières zones migratoires françaises. Point de rencontre de multiples espèces, la baie d’Audierne accueille chaque année près de 10 000 couples d’oiseaux nicheurs, de 10 000 à 15 000 hivernants et plus de 100 000 migrateurs. Sur l‘estran sableux bondé de vers, de mollusques et de crustacés, les goélands bruns, argentés et marins se rassemblent à marée basse. Sans cesse en quête de nourriture, de petits échassiers vaquent en tous sens. Face à la mer puis de dos, les bécasseaux Sanderling interprètent, au rythme du flux et du reflux des vagues, une amusante chorégraphie nourricière. Les gravelots à collier interrompu se reproduisent dans les milieux ouverts de la plaine dunaire où, au printemps, ils atteignent des effectifs qui se situent parmi les plus élevés de Bretagne.  Venez découvrir ce joyau de la nature bretonne !

Retour à la carte alentours